Département Sciences de l'information-documentation

Présentation des enseignements — Module 4

Techniques de communication professionnelle et scientifique

Anglais 1 (M1)

Responsable : Nolwenn Tréhondart

But du cours : 

Ce cours vise à consolider les compétences en langue anglaise, réputées préalablement acquises, et à les compléter par un apprentissage du vocabulaire et de la terminologie spécifiques aux professions de l’information.

Contenu :

Restitutions documentaires en anglais : élaboration de glossaires et de résumés. Etude de textes spécialisés. Exposé oral sur des sujets liés à la bibliothéconomie et la documentation.

Anglais 2 (M2)

Responsable : Nolwenn Tréhondart

But du cours : 

Ce cours vise à familiariser les étudiants avec l’expression professionnelle en langue anglaise et à développer leur connaissance de l’anglais spécialisé en sciences de l’information. Ils doivent acquérir une aisance de lecture permettant de travailler sur les banques de données en langue anglaise et des qualités rédactionnelles pour la réalisation de produits documentaires en anglais.

Contenu :

L’enseignement poursuit la formation donnée en M1. Travaux d’interrogation et d’évaluation de ressources documentaires en anglais ; lecture et commentaires de textes de référence en sciences de l’information.

Communication orale et expression écrite (M2)

Responsable : Christine Poitevin

But du cours :

Initier les étudiants aux techniques d’écriture du mémoire et les préparer à la soutenance. Leur faire comprendre que les activités écrites et orales, quelles soient universitaires ou professionnelles, sont des actes de communication, répondant à des objectifs différents et donc à des méthodes de préparation différentes.

Contenu :

L’élaboration d’un écrit universitaire suppose la mise en œuvre d’un certain nombre de savoir-faire qui seront étudiés dans ce cours : connaître les différents moyens de relier les idées, maîtriser l’énonciation d’un point de vue personnel, valoriser ses idées…

Les méthodes propres aux écrits professionnels (note de service, compte-rendu de réunion…), outils de communication interne, sont également abordées.

Les étudiants sont invités à participer à une journée sur les techniques de communication orale, qui leur permettra de se préparer à la soutenance du mémoire et plus largement les sensibilisera aux démarches à mettre en œuvre pour la maîtrise de la communication verbale et non verbale.

Méthodologie de la recherche (M2)

Responsable : à déterminer

But du cours :

Le cours est destiné à accompagner les étudiants dans l’analyse collective et l’approfondissement de leur sujet de mémoire, tout en leur ouvrant des perspectives sur les pratiques d’écriture et de mise en forme.

L’objectif est également de présenter les différents types de recherche en sciences de l’information.

Contenu :

Le séminaire aide l’étudiant à construire sa réflexion sur le sujet de mémoire qu’il a choisi de développer lors de son stage en entreprise. Il lui fournit les moyens de comprendre comment on peut démontrer des capacités de raisonnement et d’argumentation propres au champ des sciences de l’information.

Controverse structurée (M2)

Responsable : Isabelle Wertel-Fournier

But du cours :

 Développer les compétences de l'étudiant en matière de recherche et de filtrage de l’information par la constitution d'une documentation de première main, mêlant différents types de ressources. Stimuler la curiosité épistémologique de l’étudiant, l’amener à s’interroger sur la représentation des problèmes et la construction des argumentaires. Cartographier les positions soutenues par les différentes parties et rendre intelligibles leurs processus de raisonnement. Enfin, concevoir et réaliser, pour le commanditaire, un outil de communication ad hoc donnant accès à l'ensemble des documents retenus et cela dans des délais stricts.

Contenu :

La controverse structurée est une discussion de groupe non improvisée au cours de laquelle diverses positions à l'égard d'une situation conflictuelle sont étudiées, documentées et synthétisées. Les étudiants travaillent par petits groupes dans le cadre d’un projet tutoré par un enseignant-chercheur, qui propose le sujet à traiter et oriente vers les sources pertinentes. Chaque groupe, organisé en équipe de projet, identifie, sélectionne et met en forme les ressources disponibles, en respectant la gamme des positions et des arguments en présence. L’ensemble des enseignants-chercheurs de l’équipe pédagogique peut être amenée à intervenir en appui à ces activités. A l’issue des travaux, ceux-ci sont restitués sous deux formes : chaque controverse est présentée à l’oral sous forme de débat ; elle est également mise à disposition et pérennisée sous forme numérique, à travers un mini-site de type intranet.